Historique du programme d’apprentissage PGBP

Les premières années

En 1986, le projet-pilote en groupe mené par le Dr John Premi a évalué la faisabilité et l’efficacité d’utiliser des histoires de cas comme approche autogérée de formation continue pour les médecins de famille. C’était donc à l’origine, un groupe de huit médecins qui ont commencé à se réunir deux fois par mois. Les discussions animées par un médecin qui agissait comme facilitateur se fondaient sur les problèmes cliniques rencontrés dans leur propre pratique clinique et des résumés de la littérature médicale pertinente.

À la fin de l’année 1987, le projet-pilote a conclu que l’apprentissage en petit groupe basé sur la pratique (PGBP) serait une approche viable et efficace d’éducation médicale continue (ÉMC). Cette étude a montré qu’avec le soutien académique nécessaire, les médecins de famille pouvaient mieux définir et satisfaire leurs besoins d’apprentissage à l’aide des discussions en petit groupe et entre collègues qu’en participant à des programmes traditionnels de formation continue (Premi 1988).

En 1992, un suivi de l’étude-pilote a commencé sous l’égide de l’Université McMaster et a été reconnu par le Ontario College of Physicians. Le Programme d’apprentissage PGBP a commencé avec 117 médecins qui faisaient partie de 16 petits groupes situés en Ontario.

En 1994, le programme a été offert partout au Canada et le nombre de participants a grimpé à 310 médecins répartis dans 42 petits groupes. La croissance de ce programme a encore évolué lorsqu’il a reçu une accréditation du Collège des médecins de famille du Canada (CMFC) pour l’obtention de crédits MAINPRO-C.

L’évolution des PGBP

FÉMC

La croissance du Programme d’apprentissage PGBP a été telle qu’elle a exigé la mise en place d’une nouvelle structure de gestion. En 1997, La Fondation pour l’éducation médicale continue (FÉMC) a été créée en tant qu’organisation à but non lucratif entièrement dédiée au développement professionnel continu des médecins de famille. Le conseil d’administration de la FÉMC dirige et définit les politiques du Programme d’apprentissage PGBP. Le conseil d’administration de la FÉMC est constitué de neuf membres choisis à travers les cinq régions géographiques du Canada, et de trois médecins de famille provenant du milieu académique.

Programme pour les résidents

En 1997, des efforts ont été déployés pour adapter le programme pour les résidents en médecine familiale et ainsi leur fournir la possibilité de développer leurs habiletés de pratique réflexive tôt dans leurs carrières. En 2000, le Programme d’apprentissage PGBP a été offert aux programmes de résidence en médecine familiale à travers le Canada et même à l’extérieur du pays. Dans les faits, 16 des 17 programmes canadiens de résidence en médecine familiale utilisent l’approche PGBP. Au cours de l’année 2013-2014, ce programme regroupait 2 600 résidents en médecine familiale.

Programme AIBP

Le Programme d’apprentissage individuel basé sur la pratique (AIBP) a été créé en 2001 pour aider les médecins qui sont dans l’impossibilité de participer au programme en petit groupe et leur donner l’occasion de s’engager dans une activité structurée de formation fondée sur les données probantes et la pratique réflexive. Ce programme a connu une croissance lente, mais constante au fil des ans et plusieurs participants ont choisi de passer au Programme d’apprentissage en petit groupe lorsque l’occasion s’est présentée. Actuellement, il y a plus de 500 participants au Programme AIBP.

Croissance au niveau international

En collaboration avec la FÉMC, un Programme d’apprentissage PGBP a démarré en Écosse en 2005. Le programme rejoint maintenant plus de 20% des omnipraticiens de l’Écosse. Après son succès en Écosse, le Programme d’apprentissage PGBP s’est aussi étendu en Angleterre en 2011. De plus, de nouveaux programmes de groupes de médecins à travers le monde ont adopté le Programme d’apprentissage PGBP comme outil d’apprentissage. Au cours des années, des groupes se sont formés en Afrique, en Asie, en Europe et en Amérique du Nord.

PGBP aujourd’hui

Au cours des 25 dernières années, le Programme d’apprentissage PGBP a continuellement évolué et maintenu une approche innovatrice pour favoriser l’apprentissage et la mise en place de changements dans la pratique. En 2012, Le Collège des médecins de famille du Canada a remis le prix du Programme de développement professionnel continu au Programme d’apprentissage PGBP «parce qu’il fournit une expérience d’apprentissage exceptionnelle aux médecins de famille tout en permettant de recevoir des crédits Mainpro».

La qualité du programme se reflète par la croissance régulière du nombre de participants et leur engagement à long terme dans ce programme. Les participants actuels incluent plus de 6 000 médecins de famille, résidents, infirmières praticiennes, dans plus de 750 groupes PGBP établis. Il s’agit d’environ 25% de tous les médecins de famille canadiens certifiés en médecine familiale. Parmi ces membres, 60% participent à notre programme depuis six ans ou plus, dont tout près de 40% le font depuis plus de 10 ans.

Le Programme d’apprentissage PGBP continue de bénéficier du soutien à toute épreuve des membres des PGBP, des médecins de famille qui agissent à titre d’auteurs et de rédacteurs en chef, des groupes-pilotes, des participants à la recherche, ainsi que des membres du conseil d’administration et du personnel. Le Programme d’apprentissage PGBP continue d’évoluer et de s’adapter pour toujours offrir la meilleure expérience d’apprentissage possible à ses membres.